Association Flainoise

2018-12-28-Le Projet Funiflaine

lundi 31 décembre 2018 par Regis_Lardennois

Nous rentrons dans une nouvelle étape du projet Funiflaine

Une concertation formelle sur ce projet est prévue en Janvier-Février, organisée par le Conseil Départemental, avec des réunions publiques et des ateliers. Les détails devraient être bientôt connus.
Ces évènements seront probablement centrés sur les congés scolaires de Février-Mars.
Le Président du Conseil Départemental nous a assurés que nous pourrions nous exprimer durant cette phase, durant quelques minutes, ce sera donc à minima.

Une réunion d’information sur le projet Funiflaine est programmée mardi 8 janvier à 18h, à l’Auditorium de Flaine.
Nous en ferons un compte-rendu, mais vous êtes conviés à y assister, vous aurez comme cela des informations de première main.

En attendant, ne sachant pas sous quelle forme seront diffusées les informations dans le cadre de cette concertation, nous présentons dans ce cadre dès maintenant nos demandes et propositions sur le projet.

1- Les éléments financiers de ce type de projet ne nous paraissent pas favorables, avec l’évaluation du trafic à terme de 1 millions de passagers/an, ce qui explique bien nos inquiétudes sur l’exploitation et notre volonté d’augmenter le trafic. Nous abordons ce sujet plus longuement dans notre document de demande de changement de tracé qui vient d’être mis à jour. Notre commentaire ici, en tant que contribuable, est qu’il faut que l’exploitation du Funiflaine soit équilibrée, et que les fonds publics soient utilisés au mieux.
2- je m’exprime d’abord à titre personnel, en tant que professionnel des transports publics guidés durant près de 40 ans (retraité), le tracé retenu en janvier 2018 m’a toujours paru mauvais, car il ne cherche pas à maximiser le nombre de clients, et c’est la première chose à faire pour un transport public, afin :

  • d’avoir une meilleure rentabilité de l’exploitation, et de se placer dans un contexte vertueux ou la qualité des services proposés attire les clients,
  • de maximiser l’impact de l’investissement public,
  • d’apporter des services aux habitants et aux clients.

La gare de Pierre Carrée ne dessert aucune population et a une activité très réduite, alors que la station des Carroz avec ses 15 000 lits est laissée de coté. Le Funiflaine passe à 400m de cette station de montagne sans s’y arrêter.

A l’issue de quelques réflexions préliminaires, nous nous sommes concertés entre les 3 associations locales :

  • Association Flainoise
  • Les Amoureux des Carroz
  • Association des Résidents des Carro et de La Frasse (ARECAL) regroupant à elles trois 600 adhérents, et représentant donc 600 familles, pour demander une modification du tracé. Nous en donnons ci-après les grandes lignes, avec des liens vers des documents détaillés. .

.

Il nous apparaît que le projet actuel est le fruit de trois postulats intangibles :

Postulat Notre commentaire
- la gare de Flaine doit être située sur le parking P1 car c’est l’endroit le plus favorable pour les skieurs C’est exact, mais c’est aussi malheureusement l’endroit le moins favorable pour les non-skieurs.
- il faut une gare à Pierre Carrée pour prendre le virage nécessaire pour arriver sur le parking P1 Si on place la gare intermédiaire aux Carroz, on peut arriver sur le parking P3 par un trajet rectiligne, ou sur le parking P1 par un virage d’angle très limité.
- on se fiche de la desserte des Carroz qui était pourtant dans les engagements du maire d’Arâches, et qu’il a totalement oublié depuis. Il est vrai qu’il a abusé de cette ficelle en intégrant dans le projet en 2015 deux gares aux Carroz, allongeant beaucoup le tracé, et qui ont failli couler le projet. Les choix de la mairie d’Arâches sont pour nous totalement injustifiables. Dans les conditions météo actuelles, une liaison facile avec Flaine serait un atout très important. On ne voit pas comment la mairie peut expliquer cela à ses habitants.

Les élus qui ont fait ces choix ne se sont pas posé les bonnes questions sur la validité des choix de base.

Premièrement, nous pensons que le projet actuel ne peut et ne doit pas être réalisé,

  • il nécessite une classification de transport public, pour permettre l’attribution de subventions, et pour permettre l’utilisation des terrains nécessaires, sous forme de servitudes de transport public. Cela ne nous semble pas possible car ce projet privilégie par trop les skieurs.
  • il investit 5 M€ pour une gare à Pierre Carrée, sur le golf, en anticipation d’une opération immobilière majeure (47 000 m2, plus que Montsoleil, l’équivalent du Club-Mes de Samoëns), qui doit être l’objet d’une Unité Touristique Nouvelle (UTN), dont nous savons qu’elle sera très contestée. Cela ne nous paraît pas conforme au droit administratif.

Notre proposition est la suivante :

  • Réaliser la gare intermédiaire aux Carroz à la place de Pierre Carrée
  • Assurer pour la gare de Flaine un transfert par ascenseur jusqu’au centre de la station pour les piétons.

Nous en attendons les retours suivants :

  • le Funiflaine desservira 2 fois plus de lits et 2 Domaines Skiables
  • il permettra aux 600 personnes qui viennent chaque jour à Flaine par la route pour travailler d’effectuer ce trajet dans de bien meilleures conditions.
  • il permettra des échanges touristiques entre Flaine et Les Carroz
    • pour le ski bien sûr, en désengorgeant le chemin actuel. Il sera aussi possible de venir skier à Flaine même s’il n’y a pas de neige aux Carroz, et assurera l’évacuation des skieurs du Grand Massif en cas d’arrêt de la liaison actuelle (notamment en cas de fort vent),.
    • pour un partage des animations / activités entre les deux stations. il y a beaucoup de possibilités entre les représentations à l’Auditorium, la luge 4 saisons, les activités nordique (via les navettes existantes vers la col de Pierre Carrée)...
  • il permettra de remplacer les bus Cluses-Les Carroz-Flaine par des liaisons avec la gare Funiflaine de Magland.

Le dossier ci-après renferme les dernières versions de notre dossier sur le Funiflaine.
http://associationflainoise.fr/Docu...
Il nous reste à mettre à jour la demande de changement de tracé du 15 octobre, ce sera fait d’ici quelques jours.

Nous estimons que la préétude que nous avons menée, reprise dans ces dossiers, montre qu’il y a plusieurs possibilités de donner suite à nos demandes.
Pour nous, c’est uniquement un problème politique, qui peut être la manifestation de projets contestables.

A propos de politique, nous avons retrouvé les engagements électoraux du maire d’Arâches, Marc Iochum.
En fait, ce que nous demandons avec une gare aux Carroz, ainsi que le transport des habitants de la commune, c’est ce sur quoi il s’était engagé en 2014, mais plutôt que de défendre cette situation, il a toujours l’air de vouloir couler le projet.
Ainsi, le Conseil Municipal d’Arâches n’a toujours pas approuvé le choix du tracé décidé par le Syndicat à l’unanimité en janvier 2018, et préfère toujours la réalisation d’une télécabine Lays-Cupoire. La zone du Lays peu enneigée conduit à un retour ski aux pieds incertain, ce projet n’a aucune des ambitions du Funiflaine.

JPEG - 179.4 ko
Invitation à une réunion sur le Funiflaine
JPEG - 135 ko
Engagements électoraux de Marc Iochum sur le Funiflaine en 2014

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 267 / 1474755

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.22 + AHUNTSIC

Creative Commons License