Association Flainoise

2019-06-17- Appel pour sauver les petites stations de ski envoyé par l’Association "Le Chaînon...

mardi 18 juin 2019 par Regis_Lardennois
Message envoyé par l’Association « Le Chaînon Manquant, Transport par Câble » à nombre d’élus des massifs de l’Isère qui vont se sont réunis récemment pour une réunion de l’Association des élus de montagne dont Frédérique Lardet est vice-présidente pour les sensibiliser aux difficultés des petites stations( en Haute-Savoie problèmes identiques).
C’est le rôle du Chaînon manquant, l’association présidée par Jean Hirigoyen et dont la vocation est la promotion des remontées mécaniques et de l’économie montagnarde.

Le constat est placé en document joint à la suite.

Mesdames les Députées dirigeantes de L’ANEM, Mesdames et Messieurs les élus de l’Isère,

Vous allez vous réunir cette semaine à Grenoble au siège de Grenoble-Alpes Métropole pour évoquer de nombreux dossiers d’actualité touchant à la montagne dont l’avenir est gravement menacé.

Mandataire d’associations, en charge de la gestion des stations iséroises et tout particulièrement des plus petites, je me permets d’attirer votre attention sur leur situation très dégradée que même une politique dynamique de diversification ne saurait sauvegarder. Comme exprimé dans la note ci-dessous c’est l’ensemble de l’écosystème montagnard qui est en difficulté.

Non seulement du fait du dérèglement climatique qui raccourcit drastiquement la durée commerciale des saisons hivernales en basse et moyenne altitude, mais surtout du fait du portage de ces activités par de petites collectivités ou associations qui se retrouvent en situation critique sur le plan financier.
Et en plus, il leur faut faire face à une inflation galopante de contraintes administratives (SGS et dossiers environnementaux complexes) ainsi qu’à des augmentations de taxes et charges (carburant et énergie électrique).
Une négociation devrait être engagée par les pouvoirs publics avec les professionnels pour ménager ce secteur de l’économie touristique très fragilisé par des périodes d’ouvertures réduites de manière à opérer de manière plus progressive les ajustements de taxes, de même il est absolument nécessaire de l’accompagner pour l’aider à se mettre en conformité réglementaire.
Il en va de l’avenir touristique de la montagne, car même la saison d’été se retrouve menacée si les territoires ne peuvent garantir une activité hivernale qui reste la première en termes d’emplois, de retombées économiques et constitue un complément de revenu indispensable pour nombre de résidents - agriculteurs, bucherons, accompagnateurs, moniteurs et commerçants...
Au-delà de ce risque, c’est la cause de la montagne qu’il faut porter pour assurer le renouvellement de pratiques significatives de proximité.

Avec le département de l’Isère, nous avons engagé une politique volontariste de promotion des pratiques de neige en direction des jeunes collégiens et nous entendons l’élargir aux scolaires.

C’est un effort considérable, mais il s’agit d’une question cruciale, car ce sont les pratiquants de demain qui apporteront un regain de vitalité à nos territoires de montagne.

Espérant que ce constat vous aura rendu attentif à notre situation, je peux vous assurer mesdames et messieurs les élus que nous restons déterminés à faire vivre notre belle montagne comme Jean Ferrat le chantait si bien.

Cordialement

Jean Hirigoyen
Président du Chaînon manquant : le transport par câble


titre documents joints

Constat - Appel pour sauver les petites stations de ski

18 juin 2019
info document : PDF
47.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 88 / 1586829

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.22 + AHUNTSIC

Creative Commons License