Association Flainoise

2021-06-12 - Le jour de la signature du projet Funiflaine - Mise à jour

samedi 12 juin 2021 par Regis_Lardennois

 Samedi 12 juin après-midi

A la lecture de l’article du Dauphiné, on voit que le budget est passé de 80,9 M€ le 26 mars 2021 à 88,5 M€ le 11 juin, soit +7,4 M€ ou +9,3 % d’augmentation sans explication.
Selon le tableau de financement présenté ce jour, le Département et la Région augmentent chacun leur participation de 1 M€, et c’est donc le délégataire qui finance la différence. Avec quelle contrepartie ?
Ce budget avait déjà augmenté de près de 10 M€ en septembre 2020.

Dans le bulletin de Magland du mois de mai, il y a 2 pages sur le Funiflaine, avec de belles photos et un peu de texte, notamment :

Ce 26 mars 2021 a marqué une avancée significative en choisissant un interlocuteur pour construire et exploiter l’appareil. Il reste encore beaucoup à faire pour implanter véritable- ment le projet à Magland, notamment sur la maîtrise foncière et sur les aménagements connexes. Resté longtemps dans les tuyaux, le projet peut paraître imparfait à certains. Il est perfectible et c’est ainsi que les élus du SMO Funiflaine l’envisagent : les solutions viendront en temps voulu, au fur et à mesure de la construction du téléporté.

Rassurez-vous, le projet est bien maîtrisé. Sans doute quelques perfectionnements. Des explications seraient cependant bienvenues.
Il y a dans l’article du Dauphiné de nouvelles considérations sur l’apport du Funiflaine aux habitants de Flaine, et aux saisonniers (qui pour la plupart viennent des Carroz). Nous allons faire une exégèse complète des arguments de l’article, et la publierons.

 Samedi 12 juin

Nous sommes effarés par la façon dont s’est déroulée la manifestation d’hier associée à la signature du contrat de concession du Funiflaine.

1-Les opposants (dont nous sommes) ont installé sur la route de Flaine environ une dizaine de banderoles demandant une modification du projet Funiflaine actuel, qui ont été vues par tous les invités à leur arrivée.
La gendarmerie (de Scionzier) a été appelée pour retirer ces banderoles, y compris celles qui se trouvaient sur des terrains privés sans même demander aux propriétaires, et relever les identités des « fauteurs de trouble ».

2-La transmission vidéo des discours des responsables lors de la conférence de presse associée à la signature du contrat de concession a été réservée à des invités, ce qui est un véritable scandale pour un projet financé par des fonds publics.

On ne peut que faire un rapprochement entre ces deux éléments portant sur un projet public : refus de communiquer au public lors d’une conférence de presse, et interdiction de manifester son opinion !!!!

Les responsables du Syndicat Funiflaine ont compris qu’il y avait encore des obstacles à franchir, et qu’il fallait éviter que les habitants soient informés et puissent s’exprimer (les articles de journaux n’engagent pas les responsables du projet, alors que cette phase aurait du être l’occasion d’engagements de la part des élus).
Les élus qui soutiennent le projet ont l’air de trouver cela normal !!!

Nous sommes habitués à entendre de nombreuses contre-vérités dans les propos du Syndicat Funiflaine, nous avons fait un document de 98 pages sur les propos échangés lors de la concertation, en notant les contre-vérités, accessible sur notre site Internet, et nous nous serions fait un devoir de relever les nouvelles contre-vérités éventuelles des responsables.
Il se peut que la vidéo soit mise en ligne après « montage », mais cela ne remplace pas le direct.

Nous avons noté avec plaisir que des journalistes conviés à la cérémonie se sont arrêtés au niveau des banderoles pour échanger avec les opposants. Ils avaient sans doute compris que c’est là qu’ils pouvaient obtenir les meilleures informations sur le projet.

 Jeudi 10 juin soir

Le saviez-vous ?
Pour ceux qui ne suivent pas au jour le jour le projet Funiflaine

  • Ce projet est supposé être un Transport Public, mais ne dessert pas de public.
  • Il enterre la station des Carroz.
  • Il dévaste la zone de Pierre Carrée, dont l’espace nordique est une nécessité pour Flaine, et le golf, sportif, renommé, fait partie de l’image de Flaine. Il y a même une suspicion de projet immobilier.

C’est une drôle de façon d’anticiper les activités sans neige, que de transformer Flaine en usine à ski alpin !

Nous nous posons des questions aussi sur le processus administratif, et bien d’autres questions...

Mais nous sommes convaincus que les membres du Syndicat Funiflaine vont signer les yeux fermés le contrat de concession sur 30 ans, pour ne pas se brouiller avec le Département et la Région.

Ce n’est pas terminé, il y a encore l’enquête publique, et les élus sont loin d’avoir convaincu leurs administrés !!!

Vous pouvez voir dans le document joint la vision de notre dessinateur, que les habitants pourront éviter en manifestent leur avis.


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 361 / 1923684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 005-Funiflaine   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License