Association Flainoise

2022-07-23-Informations sur des projets de transport locaux.

mercredi 8 juin 2022 par Regis Lardennois

 Samedi 23 juillet 2022

Projet d’ascenseur Valléen de St-Gervais

L’enquête publique sur le projet s’est terminée vendredi, et selon un article du Faucigny daté du 21 juillet, la conclusion semble positive, le projet devrait se faire.

Rappelons qu’il y a 2 parties quasi indépendantes :

  • la Télécabine Le Fayet-Chatelet (centre de St Gervais) pour un coût d’un peu plus de 14 M€
  • le déplacement de la gare du DMC du Bettex pour un coût de 38,6 M€. Le but est que cette gare soit juste à coté de l’arrivée de la première télécabine. Pour ce prix, il y a probablement également une modernisation du DMC.

Voici quelques informations fournies dans cet article :

  • la création d’une TC performante entre les deux bourgs de la commune de St Gervais est jugée très utile, y compris pour les habitants
  • la technologie monocâble retenue est à la fois la moins coûteuse et a la meilleure fiabilité en raison de sa grande diffusion, Le choix porte sur des cabines de 10 places.
  • la commune ne fournit aucun investissement. Le projet est largement subventionné, et l’exploitant fournit l’investissement complémentaire.
  • le coût de fonctionnement de ce tronçon est évalué à 170 k€/an
    [NDLR la faiblesse de ce coût est tout à fait remarquable pour un transport ouvert au moins 12h / jour. Lors de sa présentation publique, JM. Peillex avait parlé d’exploitation sans personnel en gare en heure creuse. Il nous semble cependant que ce chiffre est erroné car la seule provision pour le gros entretien de la TC est nettement supérieure. Il s’agi probablement du déficit comblé par la commune.].
  • il y aura probablement une augmentation du coût de construction en raison de l’inflation actuelle,
  • la gare de départ au Fayet sera au coeur d’un centre multimodal exceptionnel, avec les TGV, Léman Express, TER, gare routière, vélo route…
  • la gare aval de la TC du Bettex qui est déplacée dans le cadre de ce projet comprendra un centre commercial et un mur d’escalade.

Le chantier de construction est très encadré pour minimiser les coupes d’arbres et les terrassements. Ainsi certains pylônes ne seront pas accessibles aux véhicules routiers mais uniquement à pied ou en hélicoptère.

 Jeudi 9 juin 2022

L’Association France Nature Environnement (FNE) demande à revoir l’organisation du chantier de rénovation de la ligne ferroviaire de la vallée de l’Arve.

Pour mémoire, ce projet remplace la signalisation dans chaque gare par un poste central informatisé localisé à Ville la Grand, dont la meilleure gestion de la voie unique permettra de faire passer le nombre de trains chaque jour de 38 à 52.

La FNE se félicite des travaux prévus pour la desserte de la vallée de l’Arve (en regrettant toutefois que l’amélioration de la qualité du service passager ne soit pas un des objectifs, et en contestant que le projet permette effectivement le passage de 52 trains/jour en servie commercial en raison de la subsistance de points critiques ou la voie est partagée entre le service commercial et des activités d’entretien),
Le FNE est toutefois très critique sur l’organisation du chantier, qui dans le plan actuel prévoit une fermeture totale de la desserte SNCF de la vallée de l’Arve durant les travaux, soit 24 à 30 mois, alors qu’il n’y a aucun travaux sur les voies (mais seulement à proximité).

La raison de cette fermeture semble être le choix d’une sous-traitance externe (sans doute moins coûteuse, ou rendue nécessaire par la disparition des services internes à la SNCF habilités à travailler à proximité de la voie durant la circulation des trains, ce qui implique une organisation particulière pour assurer la sécurité du chantier).
La FNE craint qu’après 2 ans de fermeture, les clients qui se seront habitués à d’autres moyens de transport ne reviennent plus au ferroviaire, et elle propose des solutions, s’appuyant sur le projet similaire Annemasse-Evian qui n’a nécessité qu’une seule journée de coupure du trafic.

La FNE réclame à cor et à cri la tenue de réunions de concertation entre le milieu associatif, SNCF Réseau, et les élus et responsables administratifs (préfecture) sur le sujet.
Il faut noter que le vice-président de la FNE est un cheminot retraité ayant fait toute sa carrière dans la vallée de l’Arve dont il connait parfaitement les installations et leur histoire.

La FNE souhaite également que des mesures soient prises pour accélérer le transfert du transport de marchandises vers le ferroviaires sans attendre l’ouverture du tunnel Lyon-Turin en 2030 :

  • une nouvelle traversée ferroviaire des Alpes a été mise en service et peut être utilisée. (Chambéry-Orbassano)
  • et durant les fermetures pour travaux du tunnel du Mont Blanc cet automne, la FNE craint un report massif vers le tunnel du Fréjus, et souhaite limiter ce transfert en augmentant le trafic ferroviaire.

Pour plus d’information, voir l’article du Messager du Faucigny du 7 juin 2022, et surtout l’article du Faucigny (plus détaillé) daté du 9 juin.
La FNE s’était exprimée en décembre 2021 sur ce projet, en faisant des propositions alternatives, qui ne manquaient pas de bon sens.
On peut voie cela ici : https://www.fne-aura.org/actualites.... Les propositions faites par la FNE auraient probablement permis de réduire le temps de transport des voyageurs, ce qui n’était pas anecdotique.

Ce sujet est pour nous très préoccupant car une partie de l’accès à nos stations se fait via le réseau ferroviaire, et vu l’augmentation du coût des transports routiers, il est vital que nous disposions d’une offre ferroviaire performante, et il est à craindre que la fermeture prévue de la ligne durant 2 ans (ou plus) ait une incidence catastrophique sur la desserte ferroviaire.

 Mercredi 8 juin 2022

Après le Funiflaine, nous pensions avoir touché le fond en matière de projets qui n’ont aucun sens. Eh bien, nous étions dans l’erreur avec le projet Métrocâble de Grenoble.
Si vous voulez une description précise, nous vous invitons à lire le blog du collectif « Stop Metrocable » ou les deux articles de Patricia Cerinzec de l’Eclaireur des Alpes.
En résumé, de façon sommaire, la clientèle estimée est ridiculement faible, et dépend de la construction d’une ZAC dans une zone inondable, qui risque fort de ne pas se faire. Ce projet est ancien, avec une concertation en 2015, mais ses détracteurs reprochent au projet d’être différend de celui de la concertation.

Le Dimanche 12 juin, le collectif Stop Métrocable organise un grand événement pour affirmer haut et fort l’opposition au projet Métrocable.

Au programme :

  • Vélorution sur le tracé du câble de 14h à 16h à partir de la mairie de saint martin le vinoux
  • stands créatifs et discussions pour expliquer l’opposition au projet de 16h à 18h devant la mairie de fontaine
  • cantine et concert au Chantier de 18h à 21h30

Appel du collectif

Nous sommes un collectif constitué depuis quelques mois, autour de l’opposition au projet de Métrocable, projet de téléphérique entre Saint Martin le Vinoux et Fontaine porté par le SMMAG. Ce collectif réunit des habitant.es de Fontaine, Sassenage et Grenoble ainsi que des militant.es écologistes.
Le SMMAG et la Métro souhaite voir débuter le chantier dès
2023. Pourtant, l’enquête publique prévue au printemps a déjà été
reportée a l’automne et en parrallèle, l’opposition au projet ne cesse
de grandir, notamment chez les habitant.es.

Aujourd’hui il y a urgence à s’opposer à ce projet pour de nombreuses
raisons, qu’elles soient écologiques, financières ou encore
démocratiques et ce, alors même que des alternatives existent. Vous
trouverez en pièce jointe le texte qui explique notre
argumentaire. Si vous souhaitez avoir plus d’éléments, nous vous invitons à aller sur notre blog :

https://stopmetrocable.noblogs.org/.


— 
Le Chantier
Cantine - Jardins partagés - Matériauthèque
14 rue Paul Vaillant-Couturier - Fontaine
Permanences les samedis de 10h à 13h
14 rue Paul Vaillant-Couturier, 38600 Fontaine - Permanences le samedi de 10h à 13h

A mon avis, les projets d’ascenseurs valléens foireux, mal préparés, qu’on voit apparaître actuellement constituent un risque majeure pour l’existence des fournisseurs de remontées mécaniques en France. La majorité de ces projets sera recalée, mais entre temps les fournisseurs n’auront pas de travail.

 Mardi 31 mai 2022

Enquête publique sur l’ascenseur valléen de Saint Gervais.

Cette enquête publique se déroulera du 15 juin au 22 juillet, et le dossier est déjà disponible.
Nous l’avons récupéré pour en faciliter l’accès, mais c’est un gros dossier, environ 100 fichiers pour un volume de 150 MO.
C’est très interessant, et il nous faudra encore un peu de temps pour en récupérer la substantifique moelle.
C’est essentiellement un dossier administratif.
Pour ce qu’on en sait, on suit le projet depuis plusieurs années, ce projet nous semble très bien construit.
On peut trouver une présentation du projet dans le DPMEC :
2-apport de présentation
7- Bilan de la concertation préalable.

Le projet complet compte 2 transports par câble :

  • le nouveau TC entre Le Fayet et St Gervais centre
  • une modernisation du DMC du Bette existant. Une des modifications est le déplacement de la gare aval pour que les deux gares soient intégrées, mais on n’a pas trouvé le reste, qui doit se trouver dans un projet différent.

Le dossier est ici :
http://associationflainoise.fr/Docu...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 141 / 2162901

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License