Association Flainoise

2022-05-29-Nouvelles du Funiflaine dans la presse

dimanche 29 mai 2022 par Regis Lardennois

 Dimanche 29 mai 2022

Il y a d’autres articles sur le sujet, qui correspondent à des interrogations sur les raisons pour lesquelles le projet est arrêté, en n’étant pas convaincus par les raisons données par le Syndicat Funiflaine.

Voici quelques uns des articles :

- Eco Savoie Mont-Blanc du 20 mai
Le Funiflaine perd le fil par Eric Renevier, Rédacteur en chef.
Analyse très complète des problèmes du Funiflaine, que nous avons mis en avant à plusieurs reprises, entre recours sur les aspects administratifs du marché public, manque d’anticipation sur le foncier… avec interview des élus Xavier Roseren et Loïc Hervé qui n’ont pas été écoutés non plus par le Syndicat Funiflaine .
Eco Savoie Mont-Blanc avait publié 2 articles détaillant les difficultés du projet, au lendemain de la signature du contrat de DSP le 11 juin, et constate que les problèmes identifiés à ce moment n’ont pas été réglés.
- le Messager du Faucigny, 23 mai
Vallée de l’Arve : enterré, le projet du Funiflaine a « une vraie raison d’être » selon Martial Saddier
Commentaires. Le président du Syndicat Funiflaine n’a pas encore compris ce que devrait être un projet durable :

  • desservir des habitants, sans cela ce n’est pas un transport public, ni un ascenseur valléen
  • avoir une exploitation équilibrée, et pour cela réduire le coût d’investissement, et compter beaucoup sur les lits touristiques des Carroz qui apportent des clients potentiels tous les jours de la semaine.
    Ce n’était pas du tout ce que faisait le Funiflaine.
    A part cela, nous sommes d’accord sur le fait qu’un véritable ascenseur valléen aurait une vraie raison d’être.



Vallée de l’Arve : que pensent les opposants au Funiflaine de l’abandon du projet ?
J’ai été interviewé mais la journaliste n’a repris que peu d’éléments que je lui ai fourni, sans doute pour ne pas se mettre à dos le Conseil Départemental qui est très puissant vis à vis de la presse.

- Le Faucigny du 26 mai
Demolition Man à la manoeuvre
L’article inclut une interview de ma part, et le journaliste analyse clairement le contexte qui a conduit à l’arrêt du projet, entre recours de l’association Flainoise et erreurs du Syndicat Funiflaine.
Le moins qu’on puisse dire est que le journal n’a pas peur de représailles de Conseil Départemental. !
Christian Charlemagne a été un peu plus loin que nous dans son analyse sur les indemnisations du délégataire, et il a obtenu quelques réponses de Johann Ravailler (maire de Magland) qui montre bien que tout n’est pas dit.
- Le Dauphiné 29 mai 2022
Funiflaine-Après l’abandon du projet, les langues se délient et
ENCADRE Funiflaine-Les opposants au projet satisfaits

Article bien écrit, faisant une large part à l’interview des maires.
Les langues commencent effectivement à se délier, mais il manque encore des explications sur comment on a pu en arriver là, qui mettraient en cause les acteurs du projet. Notre recours n’est pas mentionné, le projet s’est effondré tout seul comme un grand, même si les maires admettent implicitement qu’il y a eu des problèmes de conduite du projet, et en fait justifient notre opposition. !!!
La journaliste semble avoir été convaincue que la réalisation d’un véritable ascenseur valléen passant par Les Carroz était tout à fait possible.

A notre connaissance il y a au moins 2 autres articles en cours d’écriture, dont un pour les Echos.

Ces différents articles mettent un point final à la fable du conte de fées rendu impossible par les conséquences de la guerre d’Ukraine, alors que c’était un mauvais projet, mal géré depuis le début, et mal ficelé au plan administratif pour signer à tout prix le contrat avant les élections de juin 2021. Ces éléments sont maintenant sur la place publique.

 Mardi 17 mai 2022

Le projet Funiflaine a été définitivement abandonné ce mardi lors d’une réunion du Syndicat, à l’unanimité des membres.

Un premier article est sorti aujourd’hui vers 19h dans Le Messager du Faucigny, d’autres ne manqueront pas de suivre. (le Dauphiné vers 20h10).

Communiqué de presse du Syndicat Funiflaine :
“Ces dernières semaines, la presse s’était largement exprimée sur l’évolution incertaine du projet Funiflaine, compte tenu du contexte qu’il est inutile de rappeler. Le Syndicat mixte Funiflaine, maître d’ouvrage de l’opération, réuni ce jour — le 17 mai 2022-, a adopté à l’unanimité une délibération confirmant l’arrêt de ce projet.”

Nous nous exprimerons très prochainement sur le sujet.

 Jeudi 21 avril 2022

Article également sur Radio Mont Blanc
https://radiomontblanc.fr/article/f...

Dans tous ces articles sur les malheurs du Funiflaine, on trouve quand même que les journaux ne sont pas très curieux sur le contenu et la gestion du projet, qui constituent une cause majeure des difficultés.

 Mercredi 20 avril 2022 soir

Article sur le Funiflaine dans le Faucigny daté du jeudi 21 Avril.
Le ton est humoristique, comme d’habitude, mais en général le journal est bien renseigné.
Il annonce que Martial Saddier, président du Syndicat Funiflaine a reculé la date de décision sur l’avenir du Funiflaine à mi ou fin mai, le temps de trouver 50 M€ de complément de financement sur le projet.

C’est le « quoi qu’il en coûte » appliqué aux ascenseurs valléens, avec un record de prix d’investissement qui est porté à 140 M€. Si ces 50 M€ en supplément doivent être remboursés, il faudra beaucoup de clients et de grands espaces pour le ski alpin.
On notera que le supplément de coût du projet était évalué à 30% lors de l’interview à FR3 le 7 avril, soit 27 M€, et passe maintenant à 50 M€.
Il y a encore des problèmes technico-administratifs, par exemple le refus de la préfecture de donner l’autorisation de défricher, alors que le Syndicat Funiflaine avait annoncé à de nombreuses reprises qu’il reprenait le tracé de la ligne électrique existante, mais passait en fait à une certaine distance nécessitant quand même un défrichement.
Il y a aussi un recours qui pourrait annuler le contrat de délégation de service public.

En bref, ce choix d’un financement additionnel important amène plus de questions que de réponses.

 Mercredi 20 avril 2020

Un article du Messager du Faucigny en ligne mis en ligne il y a environ 1h indique que a décision finale sur le Funiflaine e sera pas prise avant la mi-mai (dans le titre) ou même fin mai (dans le texte).
On est un peu sceptiques sur une augmentation importante du budget, mais en revanche les discussions sur les indemnités de rupture de contrat dues au délégataire de la Délégation de Service Public doivent être très tendues.

 Dimanche 17 avril 2022

Pas de nouvelles du Syndicat Funiflaine.
Si ce qu’on a vu dans la presse est exact, et nous n’avons pas de raison d’en douter, le Syndicat doit être en train de négocier avec le délégataire les indemnités de rupture de contrat.

 Vendredi 08 avril 2022

Reportage de FR3 sur la situation du Funiflaine, avec interview à Flaine de Martial Saddier, président du Syndicat Funiflaine (il a un appartement à Flaine)

https://france3-regions.francetvinf...

Bien entendu pour Martial Saddier le Syndicat Funiflaine n’est pour rien dans l’échec annoncé de ce projet, tout est à mettre sur le dos de l’épidémie de Covid, de la guerre en Ukraine et de l’esprit tatillon de l’administration française.

Nous on voit les choses différemment.

  • l’administration n’a pas changé depuis la signature du contrat le 11 juin 2021, mais si on fait des modifications dans un projet, cela se répercute sur les dossiers qu’il faut refaire (il m’a été rapporté que la Direction Départementale du Territoire faisait état de retards importants de fourniture des dossiers du Funiflaine),
  • le Covid a eu un impact économique très limité depuis 9 mois,
  • le marché public du Funiflaine est entaché d’illégalité sur plusieurs points (le Syndicat s’est exonéré du respect des règles des marchés publics), c’est peut-être considéré par Martial Saddier comme une simple péripétie administrative, mais vu l’enjeu financier, la poursuite du projet n’a pas beaucoup de sens tant que ce n’est pas réglé par un jugement du tribunal administratif qui peut fort bien annuler le contrat.
  • le Syndicat n’a pas encore obtenu la maîtrise du foncier de son projet à Magland, ce qui est pourtant une priorité dans un contrat de l’importance du Funiflaine où tout détail compte, et le coût potentiel du foncier dépasse probablement très largement le montant provisionné par le Syndicat.

Notez quand même que la date de décision formelle est annoncée par le journaliste à fin avril.

 Jeudi 07 avril 2022

Ce matin, article bien documenté sur le Funiflaine dans le Faucigny de ce jour. Voir la couverture ci-après.
Après cela, on a du mal à croire à une poursuite de ce projet, qui serait assurée par l’équipe actuelle !

En tant qu’opposant très actif depuis 2018, nous allons préparer un communiqué de presse que nous publierons après la décision officielle.

Vous pouvez voir sur la photo de couverture qui suit le gratin des élus de Haute Savoie qui nous promettaient monts et merveilles.
Heureusement, il en manque quelques uns qui n’avaient pas voulu s’associer au projet et à cette opération de communication.

2022-04-07-Couverture du Faucigny

 Samedi 2 avril 2022

Un article du Messager du Faucigny mis en ligne ce matin à 7h donne quelques précisions sur la situation du Funiflaine.
Selon cet article, le projet est dans une très mauvaise posture au plan financier, à un niveau qui nécessiterait de mettre les communes de Magland et Arâches de nouveau à contribution, alors qu’elles n’en ont pas les moyens.
Il est indiqué que la décision définitive sera prise mardi 12 avril, lors de la prochaine réunion du Syndical Funiflaine.

 Mercredi 30 mars 2022

Nous n’avons pour l’instant pas d’autre information, mais il nous semble interessant de diffuser à nouveau la vidéo des discours prononcés par les politiques lors de la signature de ce grand projet, ainsi que la dactylographie que nous en avons faite.

C’était il y a 9 mois seulement, nos élus nous promettaient monts et merveilles, voulaient convaincre les opposants (et en ont fait interpeller deux qui critiquaient l’urbanisation de Pierre Carrée pour mieux les convaincre), et l’édifice s’effondre au bout de 9 mois. C’est affligeant.
Le film et le texte des discours sont ici :
http://associationflainoise.fr/Docu...
C’est un véritable document pour l’histoire de Flaine !

 Mardi 29 mars 2022

Ce soir, le Dauphiné publie un article intitulé « Funiflaine : le projet au bord de l’abandon ».
Il fait suite à une réunion du Syndicat Funiflaine ce mardi matin.
On nous a rapporté qu’à la sortie, le président du Syndicat Funiflaine aurait déclaré « lisez la presse », ce qui signifie qu’il devrait y avoir un communiqué de presse.

Dans l’article cité plus haut, les raisons invoquées par le Syndicat sont l’impact sur le coût du projet du prix des matières, et des difficultés administratives qui retardent de projet.
Il nous semble même que l’impact économique de la guerre va dans le sens d’un besoin accru de transports collectifs, mais personne ne peut croire à l’apport du Funiflaine sur ce sujet. Le Funiflaine est victime des erreurs qui lui sont propres.

Il y a effectivement des difficultés administratives :

  • avec notre recours administratif du 8 novembre 2021 sur le marché public de la DSP (pour non respect des règles des marchés publics), auquel le Syndicat Funiflaine n’a toujours pas répondu prés de 5 mois après,
  • sur la maîtrise du foncier à Magland, avec un choix qui nécessite d’exproprier environ 12 entreprises, pour un coût exorbitant (si cela peut se faire).

Il y a aussi le fait que ce projet est une aberration totale, il ne sert strictement à rien en dépit d’un coût pharaonique, voir notre dernier dossier dont allons probablement clore les mises à jour dans les heures qui viennent.

Les communes de Magland et Arâches avaient organisé leur programme d’aménagement autour du projet Funiflaine, et elles vont, nous l’espérons, pouvoir programmer des aménagements de façon plus rationnelle (ce n’est pas suffisant pour que cela se fasse, si de toute façon, comme dans les années précédentes, Flaine est juste une vache à lait pour nos 2 communes comme cela semble bien se dessiner à nouveau).

Pas un mot sur le sujet ce mardi soir au Conseil Municipal d’Arâches.
Nous attendons le communiqué de presse ou des informations officielles pour la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1012 / 2213788

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 005-Funiflaine   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License