Association Flainoise

2016-05-04 - Lettre des élus d’opposition d’Arâches suite à une publication du 24 mars 2016

jeudi 5 mai 2016 par Regis_Lardennois

Dans les nouvelles datées du 24 mars 2016, j’avais commenté le compte-rendu du conseil municipal d’Arâches du 2 février 2016. Il s’agissait d’un vote sur l’autorisation donnée à GMDS de déposer une demande de permis d’aménager pour le projet de retenue collinaire de Vérêt.
Le texte exact de la publication est fourni en annexe.

Les élus de cette liste m’ont adressé un courrier précisant leur position, et qui n’est pas celle que j’avais comprise au vu du compte-rendu officiel de la mairie.
Voici cette lettre.

 Lettre des élus de la liste d’opposition d’Arâches

PDF - 674 ko
2016-05-04-LtrDesElusDAraches

 Texte de la publication du 24 mars.

Autorisation donnée à « Grand Massif Domaines Skiables » de déposer un Permis d’Aménager pour créer une retenue collinaire (parcelles communales B n° 121 et 122).
Abstentions et votes contre de la liste d’opposition motivés par un regret que DSGM n’ait pas cherché à utiliser le lac de Flaine, en raison du coût plus élevé du projet.
Commentaire de l’association : la retenue est d’abord une retenue d’eau potable, utilisée à ce titre durant au moins 2 ans durant les travaux du lac de Vernant. Nous sommes sceptiques sur la possibilité d’utiliser le lac de Flaine, en aval de la station d’épuration, en retenue d’eau potable (sans compter les 40 ans de rejet des eaux usées de la station avec l’ancienne station d’épuration).


Autorisation donnée à la Soremac de déposer une Demande d’Autorisation d’Exécution des Travaux (DAET) pour le TSD Saix Express 
.
Abstentions et votes contre de la part de la liste d’opposition motivés par une demande de conservation de un des deux télésièges existants.

L’opposition (partielle) à ces deux projets semble minoritaire.

 Commentaires en réponse à la lettre

Je prends acte de la position des élus et regrette de l’avoir mal présentée dans la publication (à partir du compte-rendu de la mairie).
Je pense que cette position a maintenant été exprimée avec précision, et il est clair que les élus n’ont pas proposé d’utiliser le lac de Flaine pour l’alimentation en eau potable..

L’enquête publique sur ce projet va probablement se dérouler dans peu de temps, et il est important de comprendre les arguments pour et contre le projet.
Nous en reparlerons lorsque cette enquête publique commencera et que nous aurons eu accès au dossier de présentation.
Pour l’instant, les élus (et eux seuls) ont eu une présentation détaillée de ce projet, ce qui donne une certaine force à leur ressenti.

Je vais donner ma vision des choses :

  • ce projet est soutenu et financé par GMDS pour améliorer la quantité d’eau disponible pour la neige de culture. Etant donné qu’il se place sur une zone ou existent des captages d’eau potable pour Flaine, le statut sera celui de retenue d’eau potable (contrainte légale) et un protocole avec le SIF fixe la quantité d’eau qui sera disponible pour la neige de culture. Les conditions sont rapportées dans notre compte-rendu du Comité Syndical du 16 octobre 2015. 2015-12-28 - Compte-rendu des Comités Syndicaux (fin 2015) pour les adhérents.
  • je comprends très bien les arguments sur l’esthétique et la préservation de la nature, versus l’aménagement de la station de Flaine.
  • sur les risques inhérents à une retenue d’eau, on les retrouve aujourd’hui sur le lac de Vernant qui en cas de rupture de la digue détruirait en grande partie la ville de Magland. C’est ressenti actuellement avec une certaine acuité en raison d’un défaut dans la digue, qui rend nécessaire une intervention à un terme assez rapproché.
  • la capacité du lac de Vernant, de 140 000 m3 va être augmentée de 100 000 m3 dans le projet d’évolution du SIF. Les élus signataires de la lettre proposent que cette capacité soit augmentée encore plus. Je pense que cela crée aussi un risque supplémentaire pour la ville de Magland. L’aspect sécurité ne tranche pas de manière évidente pour cette solution.
  • je pense aussi qu’il est important que la station de Flaine dispose de deux retenues d’eau potable, afin d’assurer la continuité de la distribution de l’eau en cas de travaux. Ainsi, les travaux (obligatoires) sur le lac de Vernant sont prévus sur 6 mois en 2018 (je pense avec un risque non négligeable que cela dure plus longtemps) et le SIF compte sur la retenue de Vérêt pour assurer la continuité de distribution de l’eau potable. Je ne suis donc pas convaincu par le projet de rester avec une seule retenue d’eau potable pour la station de Flaine. Sans nouvelle réserve d’eau potable disponible rapidement, la station de Flaine risque de fermer durant au moins une saison d’été, le temps de l’intervention sur le lac de Vernant..
  • nous irions volontiers assister aux Conseils Municipaux d’Arâches, mais nous avons déjà fort à faire avec les Comités Syndicaux de Flaine.

Il n’y a sans doute pas de solution miracle, surtout pour les problèmes d’eau.
Les élus d’Arâches sont les bienvenus pour répondre à ces éléments. Ces échanges sont enrichissants, d’autant que nous avons des sources d’information complémentaires, et nous avons certainement beaucoup à partager.


titre documents joints

2016-05-04-LtrDesElusDAraches

5 mai 2016
info document : PDF
244.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 364 / 1148990

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.22 + AHUNTSIC

Creative Commons License